Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

N° 2 Contes & Légendes 67 - 68
Le puits du Fleckenstein

Le seigneur s'inquiétait du manque d'eau et songea à faire creuser un puits. Un soir, un pèlerin se présenta. Il avait l'oeil vif et sombre et portait une longue barbe noire.

L'homme aidé des valets du château se mit à creuser si vite le rocher qu'il se retrouvèrent bientôt au niveau de la vallée. Les ouvriers refusèrent de la suivre plus loin. L'homme alors se démena comme un beau diable et continua à creuser tout seul. Il invita le châtelain a voir l'avancement des travaux.

Tous deux prirent place dans un panier suspendu que les valets déroulèrent à l'aide d'un treuil. Plus ils descendaient , plus la chaleur devenait suffocante, plus l'homme ricanait et se trémoussait.

Lorsque le châtelain aperçut les flammes en-dessous de lui dans le puit, il comprit que l'homme l'emmenait vers l'enfer. Tout en faisant le signe de croix il hurla aux valets de le remonter. Le diable, lui, avait déjà sauté dans les flammes de l'enfer.

On jeta de l'eau bénite dans le puits et les flammes s'éteignirent.

Le lendemain matin, lorsque le châtelain revint y jeter un coup d'oeil, le puits donnait une eau claire et fraîche. Mais les cheveux du chatelain, sous l'effet de la peur de la veille, étaient devenus tout blancs.

ooooooooO-Ooooooooo

A Strasbourg, derrière un manoir, un passage menant une source était toujours fermé à clé.

Le vendredi Saint, à midi, on pouvait voir un chien, couché près de la fontaine qui tenait dans sa gueule, la clé ouvrant l'accès au lieu interdit.

Si on était courageux, on pouvait approcher du chien, lui prendre la clé, et sans prononcer une seule parole, ouvrir la porte du lieu interdit, suivre le sentier menant à une caverne dans la montagne.

Au milieu de la salle se trouvait un grand coffre gardé par un énorme chien noir.

Ceux qui avaient une âme pure et innocente pouvaient facilement éloigner le molosse et puiser dans les trésors du coffre.

oooooooO-Oooooooo

Les ruines des châteaux sont l'endroit idéal pour rencontrer la dame blanche.

Celle-ci se promenait dans les vignes voisines du château abandonné depuis fort longtemps et dont il ne restait qu'une partie des murailles et du donjon.

Elle marchait entre les ceps, un lourd trousseau de clés suspendu à sa ceinture. Si la récolte s'annonçait belle, la dame apparaissait pleine de joie, saluait aimablement les habitants du village en agitant bruyamment ses clés.

Dans le cas contraire, elle errait en pleurant et gémissant à fendre le coeur.

oooooooO-Oooooooo

On pouvait voir, aux abords d'un village du Bas-Rhin, une autre dame blanche agenouillée près d'un tilleul. Elle pleurait et se lamentait.

D'après les vignerons du lieu, la malheureuse avait tué et enterré son petit enfant. Elle devait revenir à cet endroit jusqu'à ce que le tilleul soit assez grand et fort pour qu'on en tirât les planches nécessaires à la fabrication du petit cercueil.

Hélas, dès que l'arbre prenait une certaine ampleur, on le coupait.

Et on pouvait voir la jeune demoiselle continuer à se désoler sur les rejets prometteurs de la souche.

oooooooO-Oooooooo

Il y a bien longtemps vivait dans la région un comte très riche. Il possédait un splendide carrosse d'or et de magnifiques chevaux harnachés d'or et d'(argent.

A la veille de son mariage le comte voulut emmener sa belle fiancée en promenade. Le chemin s'enfonçait dans une épaisse et sombre forêt. A un moment le cocher perdit le contrôle de son attelage qui se dirigea droit vers une mare dont la surface scintillait au clair de lune. L'attelage et ses occupants y furent comme attirés vers les eaux profondes et s'y engloutirent.

Plusieurs hommes essayèrent de retrouver la trace du carrosse dans l'eau mais aucun n'y parvint. Seul , un enfant du dimanche, à l'âme pure pouvait réussir la prouesse et on dit qu'il vivrait alors riche et heureux à jamais.

oooooooO-Ooooooooo

D'autres chariots se trouvent engloutis dans le lac du Ballon de Guebwiller, le lac de l'Altenweier près de Munster.

Si vous essayez de les trouver n'y allez jamais en période de pleine lune.

Vous risqueriez d'être attiré au fond de l'eau et de ne jamais pouvoir remonter des profondeurs glauques de ces lacs habités par des personnages sous diverses formes, à la voix enchanteresse.

oooooooO-Ooooooooo

(à bientôt pour la suite N° 3)

Tag(s) : #CONTES & LEGENDES

Partager cet article

Repost 0