Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maurice ACHENER est né à Mulhouse le 17 septembre 1881 mort en 1963 à Paris.

Il s'imprégna fortement de classicisme et de beauté en Italie et charme par sa sincérité gracieuse.

Il n'existe pas d'oeuvre banale ou indifférente, Maurice ACHENER sait donner à ses paysages un cractère intime, familier, invitant à la rêverie douce et sentimentale.

Maurice ACHENER fut peintre avant de devenir graveur.

Son art est noble et serein. Les contrastes les plus vigoureux s'affrontent avec un réel souci de l'équilibre.

Les traits de ses gravures sont minutieux et précis, qu'ils soient mordus par l'acide, entaillés à la pointe sèche ou simplement éraflés par le diamant. C'est le maître des luminosités douces.

Il combine l'eau-forte et la pointe sèche. Il collectionne les papiers anciens qu'il utilise avec discernement et donne ainsi une coloration particulière à chacune de ses estampes.

"Fiesole", paysage toscan est l'une des meilleures pièces de l'exposition de Strasbourg en 1933.

Sa préférence va à des paysages simples : bords de rivières ombragés, champs embrasés de Provence où la flèche des cyprès troue la luminosité, cimes alpestres, rivages bretons.

Il expose à Munich, Paris, Leipzig, Londres, Berlin, Chicago, Washington...

Il est aussi peintre et illustrateur de livres d'art :

- Théolinde de Waldner, poème de G. Spetz

- Princesse Madeleine de Maurice Maeterlinck

- Le Feu de Annunzio

- La Faute de l'abbé Mouret d'Emile Zola.

Maurice ACHENER, par ses qualités de bon sens, de goût, de mesure et de distinction est le type même de l'Alsacien qui, sans renier ses origines s'est développé, affiné, épuisé au contact de la culture latine.

Il aimait autant les paysages bretons :

"Kerdual, près Carnac", " La Rivière Auray ",

que Strasbourg et l'Alsace :

" Le Pont du Corbeau et le quai St Nicolas", "Matin brumeux" (eaux-fortes)

 

Source : Wiki

 

Tag(s) : #ARTISTES ALSACIENS

Partager cet article

Repost 0