Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cité de l'Automobile - Musée Schlumpf - Mulhouse - 68

123 Bugatti, 159 véhicules antérieurs à 1914, 155 voitures de course et de prestige.

La collection privée constituée par les frères Schlumpf de 1957 à 1963 est abritée dans leur filature à laine mulhousienne.

Elle regroupe 97 marques différentes dont 60% françaises.

C'est aujourd'hui le plus grand musée automobile du monde sur plus de 25 000 m2.

En 1999, le studio Milou architecture remporte le concours lancé pour la restructuration du Musée. En investissant la totalité de cette ancienne filature de laine sur plus de 4 hectares, il propose depuis 2006 une visite dans un paysage remarquable d'architecture industrielle. L'atrium d'entrée est spectaculaire : une pluie de voitures tel un embouteillage surréaliste en trois dimensions

De 1920 à 1930, des bouchons de radiateurs signés Cartier ou Lalique habillent la proue saillante des capots allongés des limousines.

En France comme aux Etats Unis ces "mascottes" font fureur. Véritables phénomènes de mode, elles incarnent à grande échelle la première volonté de personnaliser sa voiture.

On y affiche sa personnalité, voire ses fantasmes. Avec humour fierté, rage ou tendresse.

La collection Dutreix, uniquement déclinée sur le thème animal, des chiens aux oiseaux, en passant par les singes et les lions, est unique au monde.

Cette collection unique de 343 mascottes est à la Cité de l'Automobile de Mulhouse.

La grande aérodynamique : la "Baleine"

Ce surnom lui a été donné par les journalistes. Dans la famille du concepteur Paul Arzens, on l'appelait tout simplement "la grande".

En 1938, à la pointe de la modernité, ce dernier puise dans les théories de l'aérodynamisme pour appliquer les nouveaux concepts de vitesse et de modernité et construit une voiture qui ne ressemble à aucune autre.

Une carrosserie d'une longueur de 7 mètres, entièrement en tôle, un pare-brise monolythe en plexiglas, matériau nouvellement introduit en France pour l'industrie aéronautique, un moteur de 100 cv permettant d'atteindre les 170 km/h : c'est dans cette voiture monocoque aux formes élancées et aux phares dissimulés derrière une calandre faisant penser à des fanons de baleine, que Paul Arzens circulait encore dans les rues de Paris en ...1989.

Le monde de l'Automobile n'est pas insensible à la symbolique des fleurs. La célèbre marque Brasier, dont de nombreux modèles remportent des courses prestigieuses au début du XXè siècle, arbore l'emblème du trèfle à quatre feuilles en signe de porte-bonheur sur le capot.

La séduction des courbes audacieuses de la Dynavia est intemporelle. Prototype d'étude, elle fait sensation au Salon de l'Automobile en 1948 grâce à sa technique révolutionnaire conciliant vitesse et accélération et à sa carrosserie profilée pour une allure inédite. Soixante ans plus tard, elle tourne dans un film de science fiction illustrant une publicité pour un voyage sur Mars.

Y aller :

Musée National - Collection Schlumpf

192 avenue de Colmar F 68200 MULHOUSE

Tél : 03.89.33.23.33

Autoroute A35 et A36 sortie Mulhouse Centre.

source : Musées Sud Alsace

Tag(s) : #MUSEES

Partager cet article

Repost 0