Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MUSEE DES BEAUX ARTS - MULHOUSE - 68

Depuis 1969, les collections du Musée des Beaux Arts,( le plus ancien des Musée mulhousien ) ont naturellement trouvé leur place à la Villa Steinbach, (don d'un propriétaire privé.)

Il abrite aujourd'hui environ 1200 oeuvres essentiellement des peintures dont une majorité appartient toujours à la Société Industrielle de Mulhouse.

Cet hôtel particulier considéré comme l'une des plus belles demeures mulhousiennes du XVIIIè siècle est la seule maison de maître de cette époque ouverte au public. Des hôtes illustres y ont séjourné tels que l'archiduc d'Autriche, le savant Gay-Lussac ou des hommes politiques tel Casimir Périer.

Lumière vice, couleurs éclatantes, costumes et personnages pittoresques, casbah et flots bleus en perspective : "L'entrée du chérif d'Ouezzane" à la "Mosquée " de Georges Clairin illustre à merveille l'orientalisme triomphant qui fait fureur chez les peintres du XIXè siècle. Le Musée des Beaux Arts de Mulhouse abrite une très belle collection d'oeuvre orientalistes, histoire de voyager sur les toiles.

La vanité de Madeleine de Boullongne : cette oeuvre intrigue. Non seulement par son thème mais aussi parce que l'artiste qui l'a réalisée est une femme, ce qui est rarissime à l'épique moderne. Madeleine de Boullongne, née à Paris en 1648, marche très tôt dans les pas de son père, l'un des fondateurs de l'Académie de peinture. Elle fréquente aussi les allées du pouvoir, de Versailles aux Tuileries, mais aussi l'Abbaye de Port Royal. Est ce pour cette raison qu'elle peindra essentiellement des Vanités, ces natures mortes qui invitent à une réflexion sur la vie, la mort, la vanité des plaisirs....

Elle multiplie dans ses tableaux les symboles chargés de sens. Ainsi, le miroir signifie l'illusion de la vie; le sablier témoigne du temps qui passe et la flamme vacillante en évoque la fragilité.

La fleur s'épanouit en des siècles de peinture. Classique, bucolique, académique ou impressionniste, la peinture florale est très appréciée à Mulhouse. Des natures mortes du XVIIè siècle aux bouquets de roses de Bouguereau en passant par les tableaux d'Henri Martin.

Un Musée peut être un lieu d'expression politique. Après 1871, les industriels mulhousiens font du choix de leurs acquisitions pour le Musée des Beaux Arts un acte de résistance. Ils n'achètent aucune oeuvre d'artistes allemands, et les peintres alsaciens sont jugés en fonction de leur patriotisme !

Auraient-ils accueilli "l'envoi du Tonkin" de Camille Pabst, acquis depuis en 1985 ? On y voit une famille alsacienne déballant une caisse envoyée du Tonkin où le fils est mort en soldat. L'Alsace est alors une province allemande, le Tonkin colonie française...

Y aller :

Musée des Beaux Arts

4 Place Guillaume Tell 68100 MULHOUSE

Tél : 03.89.33.78.11

Autoroute A36 sortie Mulhouse centre, direction centre ville

source : Musée Sud Alsace

Tag(s) : #MUSEES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :