Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maryse HILSZ

"J'aime me mouvoir dans le ciel, parce que cela me fait oublier les hommes, avec toutes leurs laideurs"

Ses parents établis dans le Bas Rhin émigrèrent à Paris pour exercer le commerce du vin.

Maryse est née à Paris en mars 1901.

Ayant la vocation de la mode sa mère la plaça comme petite main dans une maison de couture.

Plus tard ses dons furent appréciés et on lui fournit quelques capitaux; elle devint directrice de mode

Le hasard l'amena un dimanche au Bourget où elle fit son 1er baptême de l'air avec Max Knipping. Pour faire son brevet de pilotage elle eut recours à une "astuce" : les parachutistes étant rétribués pour chacun de leur saut, elle négocia à la place des pièces sonnantes et trébuchantes des heures de pilotage.

Maryse s'entraîna courageusement à voler par pluie, tempête ou brume.

Elle achète, au prix de gros sacrifices un Moth-Morane, un petit avion de tourisme et sillonne toute l'Europe non sans aventures : en Hollande elle est obligée d'atterrir dans un champ de tulipes jaunes ; elle est arrêtée et condamnée à verser un dédommagement astronomique.

C'est dans la cellule de sa prison qu'elle rêve de pays lointains.....

Son rêve se concrétise quand elle atterrit à Saïgon. Elle fait l'acquisition d'un appareil plus rapide et performant pour repartir à Madagascar où elle a entendu dire que le gouverneur désirait établir une liaison aérienne pour réduire l'isolement de son territoire.

Puis elle achète un avion de chasse et bat le record féminin d'altitude en le portant à 9800 m.

Jusqu'à présent Maryse était toujours seule dans sa carlingue, sans mécanicien et faisait toutes les réparations. En 1933 quand elle acquiert son lourd Bréguet, le "Joe III", c'est avec Prax, son mécanicien qu'elle fait les trajets aériens jusqu'au Japon ou elle est choyée et adulée.

Elle bat le record de vitesse sur le parcours Saïgon/Paris en 5 jours et 8 heures. Elle est une héroïne !

L'Orient et sa magie l'appelle vers de nouveau horizons. En pleine Méditerranée le moteur cale alors que le vent hurle et que la mer est démontée. Une chute et c'est la mort inévitable.

Elle tente alors une manoeuvre desespérée en actionnant la magneto de départ et pique.........

A quelques mètres de l'eau le moteur reprend. Au cours de ce voyage, le terrain d'aviation d'Alep est dévasté par un cyclone. Son "Joe III" résiste mais est endommagé.

Elle arrive quand même saine et sauve au Japon puis effectue le retour en plein hiver dans les bourrasques de neige.

Comme elle ne peut rester inactive, elle bat son propre record d'altitude et le porte à 11287 m.

En 1945 elle devint l'une des femmes pilotes militaires. Promue sous-lieutenant, elle fut affectée au groupe de liaisons aériennes ministérielles (GLAM)

En janvier 1946, victime du mauvais temps, elle s'écrase avec son avion, un Siebel 204 du GLAM dans la région de Bourg en Bresse.

Source et photo : La Vie en Alsace

Tag(s) : #ALSACIENS CELEBRES

Partager cet article

Repost 0