Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

Sainte Odile est la patronne de l'Alsace

Culminant à 764 m , le Mont Ste Odile, Altitona, de son nom celte, était un lieu de culte celte.

Depuis très longtemps c'est un lieu de pelerinage très fréquenté

Construit sur un promontoire rocheux, la vue est vertigineuse sur les forêts de sapins et s'ouvre sur la plaine d'Alsace et les ballons des Vosges

des tilleuls séculaires offrent une ombre bienfaisante

"ici fleurit jadis, la sainte Abbesse Odile et toujours elle règne en mère de l'Alsace"

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

Le "mur païen", dont l'origine n'a pu être clairement établie, entoure le mont sur une longueur de 11 kms.

Il a été classé monument historique et site archéologique d'intérêt national.

Le site du mont Sainte Odile se compose :

d'un monastère (crée vers 700, Ste Odile le transforma en couvent)

d'une basilique (le clocher est flanqué d'une tourelle que domine une imposante statue de Ste Odile bénissant la plaine d'Alsace)

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

La Chapelle des Anges

Surplombant un rocher en saillie, elle a été construite au XII siècle à l'emplacement où du temps des Romains, dit-on, se trouvait une tour de surveillance.

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

La chapelle des larmes

La plus grande des deux chapelles est bâtie à l'emplacement du cimetière au temps du Moyen Age. On y voit encore quelques tombes mérovingiennes taillées dans le roc. Dans cette chapelle, sainte Odile aurait pleuré la mort de son père et prié pour le salut de son âme d’où sa dénomination : Chapelle des larmes. Sous une grille, l’emplacement creusé par les larmes d’Odile où était agenouillée la sainte.

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

Le Cadran solaire

Daté du XVII siècle, il permettait de connaître l'heure dans différents pays.

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

L'ancienne chapelle St Jean Baptiste devenue

chapelle de Ste Odile

et son sarcophage (vide) du VIIIème siècle

L'ancienne Abbesse avait dédié ce sanctuaire à St Jean Baptiste pour qui elle avait un culte tout spécial, en souvenir du baptême qui lui avait redonné la vue

La Chapelle Sainte-Odile est le point central de l'antique abbaye, le sanctuaire préféré des pèlerins : c'est ici que, selon la tradition, sainte Odile mourut et fut inhumée ; aussi, à cause des souvenirs qu'elle rappelle, à cause surtout des précieux ossements qu'elle abrite, cette chapelle est vraiment le centre spirituel du pèlerinage et toute sa raison d'être

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

La chapelle de la croix,

la partie la plus ancienne du couvent datant du XIIème siècle

la seconde photo représente le tombeau (vide) d'Aldaric estimé du VIIème siècle

En 1753 il fut scellé dans le mur

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

une stèle du XIIème siècle, visible dans le bâtiment du restaurant

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

plaques commémoratives sur le mur de l'église conventuelle et dans l'allée centrale

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

Le chemin de croix du Mont a été réalisé par le céramiste Léon Elchinger

La source dont l'eau aurait la vertu de guérir les maladies des yeux se situe sur la route en redescendant du Mont Ste Odile

Ce qu'il faut savoir pour votre visite du Mont Ste Odile :

Accès par Otrott.(67)

Plusieurs parkings pour bus et voitures à l'extérieur de l'enceinte du monastère qui n'est accessible qu'à pieds, c'est un lieu de pelerinage

Distribanque et distributeur de boissons à l'extérieur près du parking

Boutique de souvenirs à l'intérieur de l'enceinte

Un restaurant (il vaut mieux réserver) et une cafétéria avec terrasse extérieure ombragée permettent de se sustenter

les toilettes du bâtiment restauration se situent au sous-sol et sont accessibles par un escalier ou avec l' ascenceur

Tous les chemins sont pavés à l'intérieur de l'enceinte du monastère et des bancs sont disséminés pour les haltes entre les différentes visites du site

La source est accessible à pieds par un chemin ou sentier forestier tout en descente (compter 1/2 h de marche avec de bonnes chaussures) ou par la route à sens unique qui longe le ravin en suivant les courbes de la montagne.

Il n'y a pas de place de stationnement devant la source mais il est possible à 1 ou 2 voitures de s'arrêter brièvement sur le côté pour recueillir la précieuse eau.

Ci-dessous la légende de Ste Odile

Photos I.H.

Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67
Le Mont Sainte Odile - Ottrott - 67

LEGENDE de STE ODILE :

A la fin du VII°sc, Aldaric, Duc d'Alsace, espérait ardemment un héritier. Or, quand son épouse accoucha, ce fut une fille, aveugle de surcroit, qui vit le jour. Aldaric refusa ce coup du sort et ordonna de tuer l'enfant. Protégée par sa mère qui la cacha dans un couvent, l'enfant fut sauvée.
A 12 ans, elle recouvrait la vue miraculeusement lors de son baptême. Elle fut donc nommée "Odile", enfant de lumière.
Peu de temps après son baptême, Odile exprima le désir de rentrer chez elle.
Son frère Hugues y répondit avec empressement en l'invitant dans son château. Fou de colère, Aldaric tua son fils mais pris de remord il rappela sa fille auprès de lui à la condition qu'elle épouse un puissant du royaume.
Mais Odile avait décidé de consacrer sa vie à Dieu et c'est dans la forêt qu'un second miracle se produisit. Fuyant son père, Odile frappa un rocher qui s'ouvrit pour la protéger. Aldaric, convaincu du miracle, fit transformer son château du Hohenbourg en monastère, et c'est ainsi
qu'Odile devint la première abbesse du désormais monastère.

Tag(s) : #EGLISES CHAPELLES, #TOURISME, #Hauts lieux d'énergie

Partager cet article

Repost 0