Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alsace, terre de fouilles archéologiques

Terre au passé riche, l'Alsace recèle encore bon nombre de trésors enfouis.

Des fouilles ont permis de mettre à jour un patrimoine dont le plus ancien remonte au Néolithique (5300-5000 av.J.-C.)

BERGHEIM

(lieu-dit Saulager)

Petit bourg du vignoble alsacien près de Ribeauvillé est situé le long d'une voie gallo-romaine.

Villa gallo-romaine. Une première mosaïque a été découverte en 1848 et la seconde en juin 2012. C'est l'une des rares mosaïques découverte en Alsace.

Les mosaïques étaient des éléments de décor luxueux. Les bains, la salle de réception ou la salle à manger en étaient ornées.

Une partie seulement de la mosaïque qui mesure 8m sur 10 m de longueur, a été transférée dans le choeur de la chapelle d'Unterlinden à Colmar.

Selon H. Stern, spécialiste des mosaïques, le pavement de la villa de Bergheim date de 230-240 après J-C. par des ateliers installés à Trève.

Ont été également trouvés :

- Une dizaine de fosses circulaires, contenant des inhumations, dont la plus spectaculaire a livré huit squelettes d'enfants et d'adultes, date du Néolithique récent (4000-3600 av. J-C.)

- des poteries et des fibules (agraffe), des traces de murs, un puit romain et de la céramique.

Ces trouvailles prouvent que les lieux étaient habités durant la paix romaine et qu'une importante communauté s'est développée au pied des Vosges, non loin de la voie romaine reliant la vallée du Rhône aux colonies rhénanes de Trêves et de Cologne, via l'Alsace.

GOUGENHEIM

(à une vingtaine de kms de Strasbourg)

C'est lors des travaux de la ligne à grande vitesse qu'on été découverts plusieurs traces d'occupation de l'âge du Bronze et du Fer ainsi qu'un ensemble important de sépultures en fosses circulaires.

ECKWERSHEIM

(près de Strasbourg)

Toujours dans le cadre des travaux de la ligne à grande vitesse, plusieurs établissements ont été découverts à l'orée de la commune, de part et d'autre du ruisseau du Muehlbach, ainsi qu'une nécropole mérovingienne.

ILLFURTH

(site fortifié du Britzgyberg)

Il domine la confluence de la Largue et de l'Ill, à l'extrémité d'un plateau calcaire.

C'est à la fin des années 1960 que commence la première exploitation.

Des objets en bois, en os et en céramique ont été mis à jour.

KOESTLACH

Une villa a été mise à jour au début du siècle. On y aperçoit des restes d'hypocauste (-sorte de chauffage par le sol utilisée à l'époque romaine et gallo-romaine).

MERTZWILLER

Dans le mur de l'église apparaissent des bas-reliefs. On peut y voir un fragment d'Apollon, un autre des Dioscures (dans la mythologie grecque, Castor et Pollux, fils de Léda, étaient appelés Dioscures) et une de Diane.

Diane était choisie par les Gaulois parmi les dieux romains car elle correspondait à une de leurs divinités, protectrice des montagnes et des forêts.

WINTZENHEIM

(lieu-dit Obersödeln)

Un bâtiment a été mis à jour, à 100 m de la route romaine en contrebas.

Les murs sont datés du Ier ou du IIème siècle mais les céramiques retrouvées datent des IIème et IIIème siècle.

WITTELSHEIM

En 1965-1966, au sud de la route de Cernay, ont été explorés des thermes.

La stèle funéraire, exposée dans la cour de la caserne des pompiers a été mise à jour au lieu-dit Rothmoos-Langhurst. Elle date du IIème siècle.

Sur une cartouche légèrement en relief, on peut lire :

DM

CINTVSMUS

CINTVGNATI

ce qui signifie :

Aux Dieux Mânes

Cintismus

fils de Cintugnatus

Ce sont des noms d'origine celtique, très fréquents.

ILLZACH

Des vestiges architecturaux très complexes sont visibles près de la Mairie.

Il peut s'agir de l'ancienne Uruncis (Illzach) mentionnée sur l'itinéraire d'Antonin (guide de voyage qui recense les villes étapes de l'empire romain)

On remarquera aussi un énigmatique édifice polygonal du IIIème siècle et un puit cultuel à niches (des statuettes dédiées au culte des dieux étaient posées dans les niches situées au-dessus des puits).

On trouve aussi des puits cultuel à niches en Bretagne et dans d'autres régions françaises.

FRIESEN

La vallée a probablement été occupée dès l'époque néolythique.

La station romaine de Larga dispersait ses bâtiments autour du carrefour de deux routes : celle qui reliait la vallée du Rhône et la mer Méditerrannée par Lyon (Lugdunum), Besançon, (Vésontio), Mandeure (Epomanduodurum) à la vallée du Rhin par Kembs (Cambete) et celle non moins importante qui longeait la vallée de la Largue.

Le site a révélé, outre le caravansérail, au début du siècle dernier, un temple circulaire, des batiments d'habitation et divers ateliers, dont ceux d'un potier.

Larga est l'une des trois stations sundgoviennes mentionnées par les itinéraires romains, avec Uruncis (Illzac) et Arialbinum (Huningue)

D'autres fouilles, comme celles sur le site d'Ensisheim, ont révélé des trésors enfouis.

Et la liste est longue encore..........

Tag(s) : #TRADITIONS, #TOURISME, #ARCHEOLOGIE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :