Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Selestat est la troisième ville alsacienne, dotée d'un port sur l'Ill et d'une ceinture de remparts.

À vol d'oiseau, Sélestat se trouve approximativement à mi-distance entre Strasbourg et Mulhouse

elle devient française à la suite de la guerre de Trente Ans.

Au cours de la période française, Sélestat est une ville militaire, fortifiée par Vauban

Derrière Strasbourg et Colmar Sélestat est la troisième ville d'Alsace pour la richesse patrimoniale ;

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Le château du Haut Koenigsbourg , construit sur un sommet de 757 mètres, est visible depuis la ville dont il est distant d'une douzaine de kilomètres

ainsi que la tour du château de l'Ortenbourg

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Une très riche collection d'ouvrages de la Renaissance est conservée à la Bibliothèque humaniste

Une exposition permanente regroupait une partie des riches collections de documents. Parmi les pièces exposées se trouvent un lectionnaire du viie siècle, les premiers livres imprimés en Alsace, œuvre de Jean Mentel, un exemplaire de la Cosmographiae Introductio, sur laquelle figure la première mention écrite du mot « America », un document de 1521 qui contient la première mention du sapin de Noël, ainsi que le livre des miracles de Ste Foy du 12ès, rédigé en minuscules carolingiennes sur du parchemin

La bibliothèque humaniste rouvrira ses portes en 2018, dans un cadre tout à fait inédit.

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Le vaste ensemble de bâtiments appelé Lieutenance (XVIème au XXème siècles) tire son appellation du fait qu’il servit en partie de logement aux lieutenants du roi de France, de 1680 à 1789. Acquise par le mécène et industriel Lazare Weiler, cette propriété a aussi donné asile, au début des années 1950, à la romancière Louise de Vilmorin qui y termine Julietta et y écrit entièrement Madame de...

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Maison musée du pain

Aménagée dans l'ancien 'Poêle' de la corporation des boulangers de 1522, la Maison du Pain est un musée ouvert au grand public et aux scolaires.

Atelier vivant, il permet à tous les publics d'assister à de nombreuses démonstrations liées à la fabrication de pains de toute nature et, des spécialités régionales comme le Kougelhopf et les bretzels ainsi que l'histoire du pain et du blé dans nos régions avec les techniques de fabrication, les objets et machines

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Certaines maisons datant du Moyen-Âge font certainement du quai des tanneurs, l’un des quartiers les plus anciens de la ville. Ces dernières sont caractéristiques de la profession de tanneur.

Le cours d'eau, qui occupait la partie centrale de la rue et servait au tannage des peaux, a été comblé au début du XXe siècle pour des raisons de salubrité.

C'est dans ce canal qui traversait le quartier des tanneurs que les corroyeurs* lavaient leurs peaux avant le tannage. En 1851, le fossé est canalisé par deux murs de pierre qui aménagent ainsi deux quais de part et d'autre, réunis par plusieurs passerelles.

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

L'arsenal Sainte-Barbe. L'arsenal Sainte-Barbe est construit vers 1470 à l'emplacement de l'ancienne synagogue médiévale. Sa fonction première était de servir d'entrepôt de marchandises et de grenier à la ville.

Depuis les années 1950, une statue de sainte Barbe (patronne des artilleurs) trône à l'angle sud ouest de l'édifice et semble vouloir rappeler aux passants le nom donné à l'arsenal.

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

La tour des sorcières correspond à l'ancienne Niedertor (porte basse) de la première enceinte (1216-1230). Son état actuel est bien différent de son aspect d'origine. Les étages supérieurs servaient de prison en particulier au 17ème siècle pour les "sorcières" avant leur exécution. En 1774, le rez-de-chaussée abritait une salpêtrière et un dépôt de matériel du service des fortifications.

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

À la fin du xie siècle, Sélestat appartient à Hildegarde d'Eguisheim, mère de Frédéric de Souabe, de la dynastie des Hohenstaufen. Elle fait de Sélestat un centre religieux en y fondant l'église Ste Foy.

Les premières Dominicaines se sont installées à Sélestat en 1245. Elles sont rejointes en 1258 par les sœurs du couvent de Sylo, près de Ribeauvillé.

Les bâtiments accueillent des blessés de l'hôpital du Fischerbach en 1796.

Le couvent des Dominicaines de Sylo est un monument historique . Ouvert au XIII s, il a été transformé en hôpital pendant la Révolution Française jusqu'en 1965, sous le nom d'hôpital Saint-Quirin.

L'hôpital Saint-Quirin fonctionne jusqu'en 1965

La chapelle Saint Quirin fait partie d'un ensemble vaste qui constitue l'ancien couvent des Dominicaines de Sylo. Elles ont été appelées ainsi de par leur couvent d'origine, fondé au début du XIIIe siècle dans la forêt du Sihlbach, près de Ribeauvillé.

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Martin Bucer (ou Butzer), né le 11 novembre 1491 à Sélestat et mort le 28 février 1551 à Cambridge

est un théologien et un réformateur protestant alsacien. Il est à l'origine de la confirmation protestante

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Jusqu'au début du 16ème siècle, les abbés d'Ebersmunster avait une grange à côté de l'église Saint-Georges.

la grange fut rasée pour y construire à la place une demeure plus confortable,

La construction est entreprise en 1538 et se termine en 1560. Cette résidence sert à l'abbaye d'Ebersmunster à la fois de pied à terre et de lieu de stockage pour ses revenus en nature.

Après la Révolution Française, l'édifice passe entre différentes mains. Depuis 1963 la Ville est propriétaire de l'édifice.

je n'ai trouvé aucune référence sur les pierres en grès posées contre le mur

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie

Ecole primaire élevée en 1885 à l'emplacement du bâtiment conventuel des récollets ; à l'angle nord-ouest armoiries de Sélestat sculptées par Germain Sichler sculpteur à Sélestat et date 1885

Photos I.H.

La visite de Sélestat continue avec une 2ème partie

Sélestat - 67 (Schlettstàdt) 1ère partie
Tag(s) : #TOURISME

Partager cet article

Repost 0